À l'eau les serres

11/03/2020

Au bord de l’océan : le plastique

 

La semaine dernière, Ahnji, Michaela et Anouck, réunies sous le nom du collectif Untilted, ont exposé au sein de leur atelier leurs dernières recherches artistiques. Ces trois artistes d’origines coréenne, allemande et française, ont chacune proposé leurs visions du plastique à travers leurs oeuvres afin d'ouvrir le débat et montrer sous différents points de vue la complexité de ce sujet. L’objet de ce projet était également de pouvoir collaborer avec des acteurs locaux concernés, tels que l’association Resak, la Water Family et Itsas Arima.

 

Anouck a choisi de ne pas s'intéresser au plastique en lui même mais plutôt à l'usage que l'on en fait. Quant à Michaela, elle traite de son impact néfaste dans notre vie et sur notre environnement. Tandis que Ahnji met en avant cette prise de conscience sans que l'on puisse observer un changement dans nos habitudes quotidiennes. Au rendez-vous, plongés dans une expérience sonore immersive, nous pouvions entendre dans les trois langues d’origine de nos artistes, les textes qu’elles ont écrits pour accompagner leurs oeuvres : photographies, peintures et installations. (voir photos ci-dessous)

 

Tous les mois, les membres du collectif Untilted choisissent un sujet qui les inspire. L’édition précédente était autour du thème des Fêtes de Bidart et la prochaine sera sur la maternité. Il sera fait en collaboration avec deux autres artistes résidents des serres de la Milady : Mar Moreno et Bruno Lucas. La présentation sera réservée à nos membres. 

 

 

Et sous l’océan ? 

 

 

Photographe et membre du collectif Untilted, Anouck Oliviero va plus loin et décide de se mouiller en s’engageant bénévolement auprès de l’association Itsas Arima. Pour cette artiste, c’est un rêve d’enfant qui refait surface. À l’âge de 8 ans, Anouck est fascinée par le film Le Grand Bleu de Luc Besson et décide de devenir dresseuse de dauphins. À l’occasion de son stage de 3e au MarineLand d’Antibes, elle réalise que les delphinariums renvoient l’image d’un dauphin joueur, docile et prompt à nous divertir. Mais derrière cette façade se cache une réalité plus triste : celle d’animaux intelligents asservis par la nourriture et souffrant de la captivité. Cette désillusion l’amène à abandonner son projet et à militer pour la protection des dauphins à travers un blog. Les années passent et Anouck se concentre sur ses études. 


Aujourd’hui, installée au Pays Basque, proche de l’océan, elle renoue avec ses aspirations d’enfant et collabore avec Itsas Arima afin de créer un projet artistique qui mette en lumière le travail de cette association : de la sensibilisation du public et dans les écoles, en passant par l'intervention sur les échouages sur nos côtes, ainsi qu'à travers les observations et études scientifiques menées en mer sur les mammifères marins du Gouf de Capbreton. Anouck va durant à minima 1 an suivre ces biologistes, bénévoles et passionnés afin de sensibiliser à la protection de l'océan et de ses habitants.

 

Adepte de la photographie documentaire, des Polaroids et des procédés alternatifs, elle vous proposera des oeuvres utilisant le transfert d'emulsion Polaroid sur papier et verre. Ces émulsions sont fragiles et font écho à la vie fragile, elle aussi, de ces mammifères qu'elle nous partage. Etant difficile à travailler, la matière flotte, s'accroche et parfois se déchire, ce qui rend chacun de ses transferts unique. Cliquez ici pour en savoir plus sur les émulsions Polaroïd. 

 

 

 

Agir ensemble 

 

Dostoïevski dit que "la beauté sauvera le monde" c’est ce que nous croyons aussi aux serres de la Milady. Mettre notre créativité au service de projets d'intérêt social comme celui ci est un moyen de faire passer des messages importants afin d'éveiller les consciences et proposer des solutions pour construire une société plus harmonieuse. 

 

Un premier aperçu du travail d'Anouck Oliviero est visible dans notre showroom au 49 avenue de la Milady. Les recettes des ventes des oeuvres en rapport avec ce projet seront directement reversées à l'association Itsas Arima. Pour soutenir et adhérer à l'association rendez vous sur leur site internet

 

Si vous souhaitez aller plus loin, vous informer, apprendre et/ou agir, voici une liste non-exhaustive des associations locales à connaître : 

 

- Itsas Arima étudie et répertorie les mammifères marins dans le gouf de Capbreton et sensibilise à la protection de l’environnement et de l’océan.

- La water family développe depuis 2009 des contenus pédagogiques pour les écoles et les entreprises afin d’apprendre à protéger l’eau et notre santé en valorisant les bonnes pratiques.

- Surfrider foundation est dévoué à la protection et à la mise en valeur de l’océan, des vagues et du littoral. Elle lutte contre la pollution aquatique et sensibilise le public.

- Resak est un collectif intégré aux Serres de la Milady qui récupère des déchets plastiques pour leur donner une seconde vie. 

- Uramap est une carte participative des pollutions. 

- Cade est le collectif des associations de défense de l’environnement du pays basque et du Sud des Landes. 

- Hopaal est marque de vêtements recyclés et dont la fabrication à un faible impact sur l’environnement. 

- Cetasea a pour ambition de créer le premier centre de préservation des mammifères marins pour ceux qui ne peuvent pas retourner dans un milieu naturel.

 

 

 

 

On espère que cet article vous a plu. À bientôt aux serres de la Milady !

 

 

 

 

 

 

Please reload

© 2015 by Association AAM 

Serres de la Milady • 49, avenue de la Milady • 64200 BIARRITZ

  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram